Année 2003


Des bombes atomiques par des terroristes à partir d'uranium faiblement enrichi

La Recherche -AFP, Washington, 27 février 2003

[Mise en ligne le 28/02/2003]

Certains pays parias et groupes terroristes connaissent le moyen de fabriquer des bombes atomiques en utilisant de l'uranium faiblement enrichi, un combustible communément utilisé dans les réacteurs nucléaires, écrit jeudi le journal USA Today.

S'appuyant sur des documents secrets, le journal affirme que des responsables américains sont également convaincus qu'il serait plus facile qu'on ne le croyait jusqu'alors à des ennemis des Etats-Unis de fabriquer de telles armes en utilisant du combustible nucléaire usagé.

Aucune de ces substances n'entre dans la catégorie "armes utilisables" dans les documents sur la sécurité américains ou internationaux, poursuit le journal. Résultat, la protection contre le vol de ces combustibles est faible dans les réacteurs nucléaires du monde entier.

Sont notamment pointées du doigt les centrales de l'ex-URSS et d'Etats comme l'Indonésie, où l'opinion publique manifeste une vive sympathie pour la cause irakienne et celle du réseau terroriste Al-Qaïda.

D'après USA Today, il y a cinq ans, des scientifiques du Laboratoire national de Los Alamos (Etats-Unis) ont secrètement mis au point une bombe atomique à partir d'uranium faiblement enrichi. L'engin qui aurait pu facilement être transporté dans une camionnette, était de faible puissance, mais aurait pu détruire près de deux kilomètres carrés dans une cité, selon les mêmes sources.

© 2003 AFP

Retour au sommaire