Année 2003


Des écologistes russes dénoncent l'importation de déchets nucléaires bulgares

La Recherche -AFP, Moscou, 16 mai 2003

[Mise en ligne le 21/05/2003]

L'organisation écologiste russe Ecodefense a dénoncé vendredi l'importation en Russie de 20 tonnes de déchets nucléaires en provenance de la Bulgarie qui doit avoir lieu en juin.

Un convoi avec du combustible nucléaire usagé de la centrale nucléaire bulgare de Kozlodouï doit être acheminé en juin vers l'usine de retraitement russe Maïak, dans la région de Tcheliabinsk (Oural), a confirmé le porte-parole de l'usine, Evgueni Ryjkov, cité par l'agence Itar-Tass.

Le porte-parole n'a pas précisé le montant de ce contrat, mais selon Ecodefense, il s'élèverait à 12,5 millions de dollars.

"Quelque 16.000 tonnes de combustible nucléaire usagé, de production russe, sont accumulés en Russie et n'ont toujours pas été retraitées. Au lieu de résoudre ce problème, le ministère russe de l'Enérgie atomique ne fait que l'aggraver, en important des déchets nucléaires étrangers", a déclaré à l'AFP le co-président d'Ecodéfense Vladimir Sliviak.

L'activité de Maïak, principale usine de retraitement de déchets nucléaires russe, avait été suspendue pendant deux mois au début de l'année à cause du déversement d'eaux contaminées dans le lac de Karatchaï et dans la rivière Tetcha.

Le complexe Maïak avait été en 1957 le lieu d'une des principales catastrophes nucléaires en Union soviétique, lors d'un rejet accidentel de déchets nucléaires liquides qui avait touché 260.000 personnes et nécessité l'évacuation de plusieurs localités dans la zone, qui est restée depuis cette date largement contaminée.

L'usine Maïak est officiellement capable de retraiter 400 tonnes de combustible usagé par an, mais ne retraite en réalité qu'un quart de ce volume.

Retour au sommaire