Quatrième trimestre 1999


Un cinquième transport de résidus vitrifiés pour le Japon

WISE-Paris, le 10 novembre 1999

[Mise en ligne le 10/11/1999]

Un cinquième transport de résidus vitrifiés quittera prochainement l'Europe à destination du Japon.

Il s'inscrit dans le cadre des contrats de retraitement des combustibles usés japonais conclus en 1977 et 1978 entre 10 compagnies japonaises d'électricité, d'une part, et COGEMA et BNFL, d'autre part.

Ce type de transport résulte d'opérations initiées voici 20 ans :

  • transport du Japon vers l'Europe des combustibles usés japonais.
  • retraitement de ces combustibles en France et au Royaume-Uni.
  • enfin retour des résidus vitrifiés issus du retraitement vers leur pays d'origine.

Le retraitement du combustible usé permet de récupérer 97% des matières énergétiques recyclables et de les séparer des 3% restants qui constituent les résidus ultimes. Ces résidus sont conditionnés selon le procédé de vitrification, qui consiste à les incorporer dans une matrice de verre stable. .

Les retours de résidus vitrifiés vers le Japon ont débuté en 1995. Depuis lors, 4 opérations ont été réalisées en 1995, 1997, 1998 et 1999. Chacune de ces opérations a été accompagnée d'une politique d'information décidée et mise en oeuvre par les industriels des trois pays concernés (France, Japon et Royaume-Uni). Celle-ci prévoit notamment que soient rendues publiques les informations suivantes. .

  1. La date de départ, le nom du navire et le nom du port d'embarquement, 1 ou 2 jours avant le départ, .
  2. La route choisie, ainsi que la date d'arrivée approximative au Japon, un jour après le départ du navire,
  3. La date prévue d'arrivée au port japonais de Mutsu-Ogawara, 2 à 3 semaines avant l'arrivée du navire au Japon. .

Ces mêmes informations seront délivrées à l'occasion des prochaines opérations de retour.

Retour au sommaire