Deuxième trimestre 2000


Publication d'une nouvelle étude de WISE-Paris : " Recyclage des matières nucléaires - Mythes et réalités "

WISE-Paris, le 2 mai 2000

[Mise en ligne le 02/05/2000]

Selon une nouvelle étude de WISE-Paris - " Recyclage des matières nucléaires - Mythes et réalités " - moins de la moitié du plutonium et pas plus de 10 % de l'uranium séparés lors du retraitement des combustibles irradiés français dans les installations de La Hague et de Marcoule ont été réintroduits dans les réacteurs nucléaires. Le taux de " recyclage " tombe même respectivement à moins de 20 % et moins de 5 % pour le plutonium et l'uranium déchargés des réacteurs français, si l'on prend en compte le fait qu'une partie seulement des combustibles irradiés est retraitée et que l'industrie nucléaire française a accumulé un important stock de combustible irradié, en même temps qu'elle mettait sur l'étagère du plutonium et de l'uranium.

Cette étude, réalisée par Xavier Coeytaux et Mycle Schneider (respectivement chargé d'étude et directeur de WISE-Paris), a été commanditée par Greenpeace-France qui la rend publique ce jour.

Téléchargez le rapport en français au format PDF (dernière modification le 5 mai 2000)

Retour au sommaire