Octobre 2001


L'Office d'évaluation des options scientifiques et technologiques du Parlement européen publie le rapport de WISE-Paris sur Sellafield (GB) et La Hague (F)

WISE-Paris, le 25 octobre 2001

[Mise en ligne le 25/10/2001]

WISE-Paris a remis fin août 2001 à la Direction Générale de la Recherche du Parlement européen son rapport sur les " Effets toxiques potentiels des usines de retraitement nucléaire de Sellafield (GB) et du Cap de La Hague (France) " (1). Commandée en novembre 2000 par l'unité STOA (Scientific and Technological Office Assessment) du Parlement européen après la saisie du Comité des Pétitions, cette étude a associé, sous la responsabilité de Mycle Schneider, Directeur de WISE-Paris, neuf experts français, britanniques et américain (2).

Avant que la publication du rapport n'ait été décidée par STOA, la presse s'est depuis quelques semaines largement fait l'écho de certaines informations concernant les impacts potentiels de situations accidentelles à La Hague et Sellafield. Ces informations concernaient notamment les conséquences d'une chute d'avion, sujet abordé succinctement dans le rapport mais qui a immédiatement après l'attentat du 11 septembre 2001 fait l'objet de recherches plus approfondies de la part de WISE-Paris. (010926BriefNRA-fr.pdf).
Le rapport de 150 pages était depuis septembre 2001 en cours d'examen par trois experts européens (3) nommés par le Panel de STOA, qui regroupe une trentaine de députés européens.
Réuni à huis-clos mardi 23 octobre 2001, le Panel de STOA a décidé à l'unanimité moins une abstention la publication du rapport remis par WISE-Paris accompagné des notes d'évaluation du rapport remises par les trois experts. Le rapport réalisé par WISE-Paris et les évaluations des experts seront consultables sur le site internet du Parlement européen dans les prochains jours. Un résumé et les conclusions seront disponibles dans huit langues (anglais, allemand, espagnol, français, grecque, italien, néerlandais, suédois).


Pour plus de renseignements contactez :

Enrico CIOFFI, Directeur général de la Recherche et de la Documentation, Tél. +352-4300 22535
STOA sur le site web du Parlement européen : http://www.europarl.eu.int/stoa/default_en.htm

Mycle SCHNEIDER, Directeur de WISE-Paris, Tél. +33-1 45 65 47 93 ; Fax +33-1 45 80 48 58 ;
e-mail : mycle@wise-paris.org


Notes :

  1. Possible Toxic Effects from the Nuclear Reprocessing Plants at Sellafield (UK) and Cap de La Hague (France), WISE-Paris, Août 2001
  2. X. Coeytaux, Y. B. Faïd, Y. Marignac, E. Rouy, M. Schneider - WISE-Paris ; G. Thompson - IRSS (Cambridge, USA) ; I. Fairlie, D. Lowry (Londres, GB), D. Sumner - Consultants indépendants
  3. I. Croudace, Geosciences Advisory Unit, Southampton Oceanography Centre (Royaume-Uni) ; P. I. Mitchell, Department of Experimental Physics, National University of Ireland, Dublin (Irlande) ; J. C. Zerbib, Expert Sénior, Commissariat à l'Énergie Atomique (France)

Retour au sommaire