Octobre 2001


Le président du Panel STOA confirme officiellement la décision de publier l'étude de WISE-Paris

WISE-Paris, le 31 octobre 2001

[Mise en ligne le 31/10/2001]

Dans un communiqué du 30 octobre 2001, le Professeur A. Trakatellis, Membre du Parlement européen et Président du Panel STOA, confirme la décision prise le 23 octobre 2001 par ce Panel de parlementaires concernant l'étude sur La Hague et Sellafield remise à STOA par WISE-Paris. Cette annonce est rendue "urgemment nécessaire" par un certain nombre de "présentations incorrectes" de cette décision dans la presse.

Le Panel STOA "a pris note de l'étude (...) et a décidé de la publier comme une première contribution au débat scientifique sur les effets toxiques possibles des usines de retraitement nucléaire à Sellafield et au Cap de La Hague".

"L'étude sera publiée avec une lettre du Président du Panel STOA expliquant cette décision, ainsi que les rapports d'évaluation remis par des experts, dont l'opinion avait été formellement demandée par le Panel STOA".

Téléchargez le texte complet du communiqué de presse officiel du président de STOA, Professeur A. Trakatellis, MEP, Bruxelles, 30 octobre 2001 (en anglais) : 011030STOAPressRelease.pdf (1p., 57 Ko)
Communiqué de presse traduit par WISE-Paris en français : ComPresseSTOA-WISE-Paris.pdf (1p., 12 Ko)
Lien sur la Brève WISE-Paris du 25 octobre : L'Office d'évaluation des options scientifiques et technologiques du Parlement européen publie le rapport de WISE-Paris sur Sellafield (GB) et La Hague (F)

Retour au sommaire