Novembre 2001


Nouvel envoi de déchets vitrifiés vers l'Allemagne

WISE-Paris, 8 novembre 2001

[Mise en ligne le 09/11/2001]

La COGEMA a annoncé le 7 novembre 2001, la préparation du quatrième retour de déchets vitrifiés en direction de l'Allemagne (voir le communiqué COGEMA ci-dessous). Les six emballages prévus, à 28 colis par emballage, qui viennent s'ajouter aux six emballages Castor (conteneur de transport de conception allemande analogue au TN 28 VT français) retournés le 26 mars 2001, constituent la condition sine qua non à de nouveaux envois de combustibles irradiés des électriciens allemands vers les usines de retraitement de La Hague. C'est sur la base de flux bilatéraux que le Premier Ministre français Lionel Jospin et le Chancelier allemand Gerhard Schröder avaient en effet décidé, le 31 janvier 2001, la reprise des transports entre les deux pays (voir " Jospin et Schröder d'accord sur la reprise des transports nucléaires "). Les transports avaient été interrompus depuis mai 1998 suite au scandale des transports contaminés (voir le bulletin d'Investigation Plutonium n°6/7 " Spécial Transport ").

Les six nouveaux emballages, qui, selon nos informations, devraient passer la frontière allemande le 12 novembre 2001, permettront de compléter la quote-part de la COGEMA, à savoir 12 emballages par an. Cependant, avec 15 emballages retournés (dont un TN 28 VT en 1996, puis deux Castor 220/28 en 1997), la COGEMA n'aura retourné fin 2001, que 420 colis de déchets vitrifiés hautement radioactifs. Ce total qui correspond au retraitement d'environ 560 t de combustibles est à rapporter à l'ensemble des colis produits, attribuables aux clients allemands des usines Nord-Cotentin, soit plus de 3.337 colis (correspondant à 4.449 t de combustibles allemands retraités au 31 décembre 2000). Il restera donc encore à la COGEMA, fin 2001, plus de 7/8ème des déchets hautement radioactifs vitrifiés allemands à retourner, auxquels s'ajoutent des milliers de mètres cubes de déchets dits de faible et moyenne activité. Des dizaines de milliers de policiers sont requis et la mobilisation anti-nucléaire ne paraît nullement à bout de souffle.


Communiqué COGEMA

Quatrième retour de résidus vitrifiés vers l'Allemagne

www.cogema.fr, 7 novembre 2001

Conformément aux contrats commerciaux conclus entre les compagnies d'électricité allemandes et COGEMA et aux accords intergouvernementaux existants entre la France et l'Allemagne, les combustibles usés des centrales allemandes sont, pour partie, envoyés en France pour y être traités. L'accord conclu entre les gouvernements français et allemand le 31 janvier 2001 prévoit que 12 emballages de résidus vitrifiés repartent chaque année en Allemagne.

Dans ce cadre, un transport de 6 emballages de résidus vitrifiés est en préparation. En fonction de la mise en place des conditions opérationnelles nécessaires à ce transport, son départ du terminal ferroviaire COGEMA de Valognes à destination de l'Allemagne pourrait s'effectuer à partir de la
semaine prochaine.

Les emballages de transport utilisés satisfont aux normes strictes de sûreté de l'Agence Internationale de l'Energie atomique (AIEA) et le transport des matières nucléaires est rigoureusement encadré par un ensemble de règles et de procédures nationales et internationales qui garantissent un haut niveau de sûreté.

Un second communiqué, confirmant le départ, sera publié dès que les modalités opérationnelles de ce transport seront arrêtées.

Retour au sommaire