Décembre 2001


Nouvel envoi de déchets vitrifiés vers le Japon

WISE-Paris, le 3 décembre 2001

[Mise en ligne le 04/12/2001]

La COGEMA a annoncé le 3 décembre 2001, la préparation du septième retour de déchets vitrifiés en direction du Japon (voir le communiqué COGEMA ci-dessous). Les six emballages prévus, dont quatre comprenant 28 colis par emballage (TN 28 VT) et deux comprenant 20 colis par emballage (TN 20 VT), contiennent au total 152 colis. Ils viennent s'ajouter aux 20 précédents emballages retournés en six transports en 1995, 1997, 1998, 1999 (deux transports) et 2000, représentant 464 colis de déchets vitrifiés. On notera toutefois que sur ce total, un nombre inconnu de colis, mais minoritaire, sont à attribuer à l'usine de retraitement britannique de Sellafield exploitée par BNFL. Ces derniers ont été retournés au Japon lors du sixième transport de déchets vitrifiés, le 19 décembre 2000.

En l'absence de données précises à ce sujet, on peut estimer que les 616 colis retournés (une fois le septième transport arrivé au Japon) correspondent au retraitement d'environ 820 t de combustibles usés. COGEMA a retraité 2 944 t de combustibles usés japonais, la dernière tonne de ce combustible ayant été retraitée fin 1999. Il reste à COGEMA plus de 1 500 colis de déchets vitrifiés japonais à retourner, sans compter les volumes inconnus de coques et embouts cimentés, de boues bitumées et de déchets de faible activité dont pas un seul colis n'a encore été retourné.

COMMUNIQUÉ DE COGEMA

7ème transport de résidus vitrifiés à destination du Japon

www.cogema.fr, 3 décembre 2001

Un 7ème transport de résidus vitrifiés de COGEMA-La Hague quittera le port de Cherbourg à destination du Japon le mercredi 5 décembre.

6 emballages contenant 152 assemblages de résidus vitrifiés seront chargés à bord du navire le Pacific Sandpiper.

Le traitement-recyclage du combustible permet de récupérer 97 % des matières énergétiques recyclables et de les séparer des 3 % restants qui constituent les résidus ultimes. Ces résidus sont conditionnés selon le processus de vitrification qui consiste à les incorporer dans une matrice de verre stable.

Ce type de transport résulte d'opérations faisant l'objet de contrats commerciaux conclus entre les compagnies d'électricité japonaises, COGEMA et BNFL pour le traitement-recyclage des combustibles usés issus des centrales nucléaires japonaises. Ils comprennent notamment :

* Le transport du Japon vers l'Europe des combustibles usés japonais
* Le traitement de ces combustibles en France et au Royaume-Uni
* Le retour des résidus vitrifiés issus du traitement vers le pays d'origine.

Le premier retour de résidus vitrifiés au Japon a eu lieu en 1995 et a été suivi par 5 autres respectivement en 1997, 1998, 1999 et 2000.

Les opérations de traitement-recyclage et de transport de combustibles usés et de résidus vitrifiés se déroulent en conformité avec les réglementations nationales et internationales.

Un accueil pour la presse sera organisé à l'hôtel Mercure de Cherbourg le mercredi 5 décembre à partir de 7h am.

La route maritime choisie ainsi que la date d'arrivée approximative du navire au Japon vous seront communiquées le jour du départ.

Retour au sommaire