Spécial Transport - Investigation Plutonium n° 6-7
 

Le prix NOBEL de la paix 1985

L'IPPNW (Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire) et Mycle Schneider de WISE-Paris, ont présenté lors d'une conférence de presse à Berlin, le 12 juin 1998, la chronologie de l'affaire des transports contaminés ainsi que les résultats d'un très intéressant sondage effectué en Allemagne les 9 et 10 juin 1998. A la question : après les révélations sur les transports contaminés "pensez-vous que la poursuite du transport des déchets radioactifs est irresponsable ou non ?", 72 % des personnes interrogées estiment que c'est "irresponsable", contre 25 % qui juge que ce n'est "pas irresponsable". Quant à savoir si elles sont favorables à "une loi sur la sortie du nucléaire et l'utilisation autant que possible des énergies renouvelables (solaire, éolien, etc.)", un nombre impressionnant de personnes, 76 %, se sont déclarées pour, et 20 % contre. Début juin, l'hebdomadaire allemand "Der Spiegel" faisait déjà état d'un sondage montrant que 23 % des personnes interrogées avaient changé d'avis sur le nucléaire suite à cette affaire (voir Nouvelles).

Un point chaud suffit pour atteindre la limite annuelle
Carte des transports contaminés ( format Pdf, 90 Ko)          

Retour au sommaire