Belgique - Investigation Plutonium n° 9
 

La fabrication de MOX

Belgonucléaire fabrique des pastilles de combustible MOX dans son usine P0 à Mol/Dessel. Depuis quinze ans - depuis le milieu des années quatre-vingt - cette usine est le plus gros fournisseur mondial de MOX pour les réacteurs à eau légère. Elle a surtout approvisionné les compagnies suisses, française et allemandes. Elle a également des contrats avec des compagnies japonaises et elle devrait livrer du MOX au Japon au début de l'année 1999. Ce transport par voie maritime commence déjà à soulever des inquiétudes à cause des risques qu'il engendre, tant en termes d'environnement que de prolifération. Le plutonium contenu dans ce combustible MOX provient essentiellement de La Hague, mais aussi des usines de Sellafield, en Grande-Bretagne. Belgonucléaire prévoyait la construction d'une seconde usine de fabrication de MOX sur ce même site, l'usine P1, mais la procédure d'autorisation a été annulée par un tribunal administratif.

Retour au sommaire               Suite